Nous avons la Parole de Dieu

Il est vêtu d'un manteau trempé de sang Il s'appelle La Parole de Dieu (Ap19.13)

Le passage biblique expliqué Marc 1 .1 à 45, Un verset qui dit tout (1.1), Jean annonce et baptise (1.6-8), Qui est donc Jésus ? (1.9-13), Les premières paroles de Jésus (1.14-15), ...

Le passage biblique expliqué

 

Marc .1 à 45

 

1:1 C'est ainsi qu'a commencé la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, le Fils de Dieu,

2 selon ce qui est écrit dans le livre du prophète Esaïe : J'enverrai mon messager devant toi. Il te préparera le chemin.

3 On entend la voix de quelqu’un qui crie dans le désert : Préparez le chemin pour le Seigneur, faites-lui des sentiers droits.

4 Jean parut.Il baptisait dans le désert et disait : “Faites-vous baptiser pour montrer que vous changez de vie, et Dieu pardonnera vos péchés.”

5 Tous les habitants de la Judée et de Jérusalem se rendaient auprès de lui. Ils se faisaient baptiser par lui dans le Jourdain en avouant leurs péchés.

6 Jean était vêtu d'un vêtement de poils de chameau maintenu autour de la taille par une ceinture de cuir. Il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage.
7 Et voici le message qu'il proclamait : Après moi va venir quelqu'un qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de me baisser devant lui pour dénouer la lanière de ses sandales.

8 Moi, je vous ai baptisés dans l'eau, mais lui, il vous baptisera dans le Saint-Esprit.

9 Or, en ce temps-là, Jésus vint de Nazareth, un village de Galilée. Il fut baptisé par Jean dans le Jourdain.
10 Au moment où il sortait de l'eau, il vit le ciel se déchirer et l'Esprit descendre sur lui comme une colombe.

11 Une voix retentit alors du ciel : Tu es mon Fils bien-aimé, tu fais toute ma joie.

12 Aussitôt après, l'Esprit poussa Jésus dans le désert.

13 Il y resta quarante jours et y fut tenté par Satan. Il était avec les bêtes sauvages, et les anges le
servaient.

14 Lorsque Jean eut été arrêté, Jésus se rendit en Galilée. Il y prêcha la Bonne Nouvelle qui vient de Dieu.
15 Il disait : Le temps est accompli. Le Règne de Dieu est proche. Changez de vie et croyez à la Bonne Nouvelle.

16 Un jour, comme il longeait le lac de Galilée, il vit Simon et André, son frère. Ils lançaient un filet dans le lac, car c'étaient des pêcheurs.

17 Jésus leur dit : Suivez-moi et je ferai de vous des pêcheurs d'hommes.

18 Ils abandonnèrent aussitôt leurs filets et le suivirent.

19 Poursuivant son chemin, il vit, un peu plus loin, Jacques, fils dé Zébédée, et Jean son frère. Eux aussi étaient dans leur barque et réparaient les filets.
20 Aussitôt, il les appela. Ils laissèrent Zébédée, leur père, dans la barque, avec ses ouvriers, et suivirent Jésus.
21 Ils se rendirent à Capernaüm. Le jour du sabbat, Jésus entra dans la synagogue et se mit à enseigner.

22 Ses auditeurs furent impressionnés par son enseignement, car il parlait avec une autorité que n'avaient pas les interprètes de la Loi.

23 Or, il se trouvait juste à ce moment-là, dans leur synagogue, un homme qui était sous l'emprise d'un esprit mauvais. Il se mit à crier :

24 Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous détruire ? Je sais qui tu es ! Tu es le Saint envoyé par Dieu !

25 Mais d'un ton sévère, Jésus lui ordonna : Tais-toi et sors de cet homme !
26 Alors l'esprit mauvais secoua l'homme de convulsions et sortit de lui en poussant un grand cri

27 Tous furent saisis de stupeur ; ils se demandaient entre eux : Que se passe-t-il ? Voilà un enseignement nouveau, et donné avec autorité ! Il commande même aux esprits mauvais, et ils lui obéissent.

28 Aussitôt sa réputation se répandit dans toute la Galilée.

29 Sortant de la synagogue, Jésus se rendit avec Jacques et Jean à la maison de Simon et d'André. 30 La belle-mère de Simon était couchée, avec une forte fièvre. Dès l'arrivée de Jésus, ils lui parlèrent
d'elle.

31 Il s'approcha, lui prit la main, la fit lever. La fièvre la quitta, et elle se mit à les servir.

32 Le soir, après le coucher du soleil, on lui amena tous les malades et tous ceux qui étaient sous l'emprise de démons.

33 La ville entière se pressait devant la porte de la maison.

34 Il guérit beaucoup de personnes atteintes de diverses maladies. Il chassa aussi beaucoup de démons et leur défendit de parler, car ils savaient qui il était.
35 Le lendemain, bien avant l'aube, en pleine nuit, il se leva et sortit. Il alla dans un lieu désert pour y prier.

36 Simon et ses compagnons partirent à sa recherche.

37 Quand ils l'eurent trouvé, ils lui dirent : Tout le monde te cherche.

38 Allons ailleurs, leur répondit-il, dans les villages voisins ! Il faut que j'y apporte aussi mon message. Car c'est pour cela que je suis venu.

39  Et il partit à travers toute la Galilée : il prêchait dans les synagogues des Juifs et chassait les démons.

40 Un lépreux s’approcha de lui. Il le supplia, tomba à genoux devant lui et lui dit : Si tu le veux, tu peux me rendre pur.

41 Jésus, pris de pitié pour lui, tendit la main, le toucha et lui dit : Oui, je le veux, sois pur.

42 A l’ instant même, la lèpre le quitta et il fut pur.

43 Jésus le renvoya, après lui avoir fait de sévères recommandations :

44 Attention, ne dis rien à personne de ce qui t'est arrivé, mais va tout de suite te faire examiner par le prêtre et apporte l'offrande prescrite par Moïse pour ta purification. Cela leur prouvera qui je suis.

45 Mais lui, à peine sorti, se mit à proclamer à tout le monde ce qui lui était arrivé et il répandit la nouvelle partout. A cause de cela, Jésus ne pouvait plus aller ouvertement dans une localité ; il se tenait en dehors, dans des lieux déserts. Cependant, on venait à lui de toutes parts.

 

Un verset qui dit tout (1.1)

 

Les premiers mots de l’évangile de Marc, comme dans beaucoup d’écrits anciens, annoncent le
programme de l’ouvrage : découvrir la Bonne Nouvelle concernant Jésus, qui est
le Messie et le Fils de Dieu (15.39).

 

Jean annonce et baptise (1.6-8)

 

Jean s’habille et se nourrit à la manière du prophète Elie (2 Rois 1.8 ; Marc 9.13).
Il engage les gens à se faire baptiser pour signifier leur volonté de changer de
vie et pour recevoir de Dieu le pardon de leurs fautes.

 

Qui est donc Jésus ? (1.9-13)

 

Le baptême de Jésus et le séjour au désert inaugurent sa vie publique. L’esprit de Dieu révèle
d’emblée l’identité de Jésus : il est le Fils de Dieu (1.1 ; 15.39). L’Esprit le
pousse au désert pour y affronter satan, c'est-à-dire « l’adversaire » de Dieu
et de ses fidèles. Dès le départ l’évangile révèle un climat d’hostilité à
l’égard de celui qui vient annoncer la Bonne Nouvelle. Le nombre quarante
rappelle le nombre d’années pendant lesquelles Dieu à éprouvé au désert la
fidélité de son peuple.

 

Les premières paroles de Jésus (1.14-15)

 

Peu de mots suffisent à Jésus pour dire l’essentiel et l’urgence de son message
révolutionnaire. Dieu se fait tout proche ; son Royaume est offert, ici et
maintenant, à quiconque l’accepte.

 

Premiers disciples (1.16-20)

 

La réponse immédiate de ces pêcheurs à l’appel de Jésus à de quoi intriguer. Quelle est
donc l’autorité de Jésus pour que des hommes soient prêts à tout quitter pour
lui ?

 

Questions autour du sabbat (chap.1 et 2)

 

Plusieurs épisodes de l’évangile de Marc se déroulent le jour du sabbat (1.21 ; 2.23 ; 3.2
etc.). Les juifs devaient s’abstenir de tout travail le samedi car ils
célébraient le septième jour couronnant la création de Dieu (Ge.2.2-3). Jésus à
reproché à certains de ses contemporains de faire du sabbat une observation trop
rituelle, d’en avoir oublié l’esprit. Pour lui, le commandement du sabbat n’est
pas une loi destinée à écraser l’être humain sous des contraintes mais à le
rendre saint et libre (Ex.20.8-11 ; Marc2.27).  

 

Qui est-il ? (1.21-28)

 

L’esprit mauvais reconnaît l’identité de Jésus (v24) mais la foule s’interroge. Tout
l’évangile de Marc se structure autour de cette question ; qui est Jésus ?
(4.41 ; 6.3 ; 8.27)

 

Des gestes de libération (1.29-34)

 

En guérissant le jour du sabbat des personnes liées par la maladie, Jésus montre que le
véritable sens du sabbat est bien la libération des humains. Certains lui
reprocheront de ne pas respecter la loi (3.1-6). Le coucher du soleil et
l’apparition des premières étoiles indiquaient la fin du sabbat ; il était alors
permis de se déplacer.

 

La prière et la mission (1.35-39)

 

Avant toute action missionnaire, Jésus s’isole en présence de Dieu pour se ressourcer dans
la prière.

 

Un mort vivant (1.40-45)

 

Le lépreux, en s’approchant de Jésus, et Jésus en le touchant, enfreignent tous les deux la
loi (Lév. 13.45). Jésus rend au lépreux une vie sociale en guérissant, et une
relation avec Dieu en l’envoyant vers le prêtre (Lév.14.23).

 

 

 

 

 

 

 

 

Vues : 83

Y répondre

Réponses à cette discussion

.

.

RSS

© 2014   Créé par Stephane Apffel.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation